14 août 2007

Plat du jour

On reste dans la rubrique cuisine ? Eh bien non. En fait je vais vous parler un peu, mais vraiment au tout petit peu, d'HP7, donc si vous avez peur de lire quoi que ce soit sur ce sujet, revenez quand vous en serez après la page 50.

Donc côté livres, en ce moment c'est "The one of which you musn't speak", et c'est assez prenant. J'aimerais bien mais je ne peux pas vous en dire grand chose. J'ai déjà commis l'erreur de répéter à quelqu'un le nombre de morts du bouquin (comptabilisées par une fan absolue) (pas moi, je n'en suis qu'à la moitié) et depuis il m'en veut terriblement. Enfin j'espère que non, mais ça faisait bien de l'écrire. Et puis ce n'est pas comme si je lui avais raconté que [Vous croyiez vraiment que j'allais vous révéler un truc là ? Suis pas une spoileuse moi, non mais. Et je n'ai même pas trouvé la couleur adéquate pour écrire ce semblant de spoileur correctement :-) !].
Bref Harry Potter c'est, en 2 mots, Harry Potterien. On retrouve tout le monde comme une grande famille et notre "joyeuse" bande vit maintenant sous un régime rappelant celui d'un certain dirigeant suicidé en 1945, pareillement avide de pouvoir et obsédé par une idée effrayante de la "pureté". Du coup Harry c'est pour les grands et les petits, mais surtout pour les grands quand même.

Et rayon musique (c'est fatigant les transitions, on peut s'en passer), ma playlist m'abreuve des Rascal Flatts. Ils ont un nom bizarre et c'est un peu guimauvien, mais c'est mon trip du moment alors j'affiche les paroles et je chante en même temps que le gars, voilà, ma vie est passionnante.

Salut les gens, achetez vos livres chez Gibert (ou non), lisez La fée carabine et Harry Potter et ce que vous voulez, bonnes vacances à ceux qui en ont et à bientôt !

1 commentaire:

Ti Pingu a dit…

Encore un journal en ligne avec de la publicité...

J'aimerais revenir sur mon premier commentaire resté presque sans réponse :

1. vivement les recettes de cuisine : les photos sont rigolotes, ça à l'air bon mais y'a pas la recette
2. vivement la réponse à ma question "c'est quoi ce titre ? "
3. vive les pingouins : tout pareil, en plus je commence a avoir une colonie de pingus aux noms farfelus
4. la fée carabine, c'est rigolo mais où est la fée ? oui c'est vrai ça, où est la fée

A plus... le pingu qui n'aime toujours pas écrire

Ah si j'ai un truc intéressant : en achetant mes chaussures, j'ai entendu la fin de l'histoire d'Harry Potter... SNIF ! ça fait 2 fois. Je vais sûrement attendre les films du tome 6 & 7 au cinéma.

Enfin, puisque le livre est sorti je peux raconter la fin (il se peut cependant que des erreurs se soient glissés dans la traduction) :
Tous réunis dans un champ, debout sur leur balai respectif, Harry, Rmon, Hermignone, Serious, Crumbledore, Malaufoie et Voldemoche se regardent fixement, comme dans un western, les yeux dans les yeux, tournant avec leur balai autour du champ. Qui va lancer le premier sort ? ...
Harry et Voldemoche sortent leur baguette, suivis de tout les autres protagonistes présents dans ce champ, et s'écrient : " AaaaaaaaaaaVAaaaaaaaaaaaaaaDA KEeeeeeeeeeeeedAaaaaavvvvvvvrrrrrrr" Mais avant qu'ils aient pu finir ce sortilège impardonnable celui qui donne la morue, Rmon, qui avait faim, s'écria : " Eclairus Chocolatus " Ce sort se mélangea à celui qui sortait de la baguette de Voldemoche et il y eu une gigantesque explosion ... Et paf ! La magie a disparu... Il ne restait que des moldus : les moldus restèrent moldus, les sorciers devinrent moldus et les chats continuaient à faire des bêtises.
Depuis ce jour et bizarrement, des éclairs au chocolat poussent dans ce champ, au grand plaisir des pingouins. Après cet évènement, le monde vécu sans magie pendant près de 40 ans...


Je tiens à dire que le journal français qui a publié le résumé avant la sortie officiel m'a fait du tort... Je demande par la présente publication sur ce journal en ligne, réparation de ce dommage. Merde alors !

Désolé pour ceux qui n'avait pas fini de le lire, ou pas commencé. Snif...