2 février 2007

Et si on s'énervait un peu ?

Bon pas tant que ça, hein, mais puisque c'est un sujet sensible pour moi, autant faire une petite mise au point tout de suite... Je ne pense pas m'énerver très souvent (ça en fera peut être sourire certains, tant pis :-) ), mais s'il y a un truc que je n'aime pas, c'est qu'on critique sans raison, par exemple : Paris, les blondes... (on se demande d'ailleurs pourquoi ces 2 sujets là me touchent particulièrement, hum hum)

Vous avez remarqué comme le mot "blonde" est pratiquement passé dans le langage commun en synonyme de "stupide" ? C'est ridicule, et ça fait glousser les brunes qui le disent quand elles s'aperçoivent qu'il y a une blonde à côté (par exemple : moi) et là pour le coup, on se demande qui a l'air bête. Bref tout ça parce que des brunes ont un jour eu l'idée de se passer la tête à la javel, maintenant être née blonde c'est comme être né Belge ou être parisien, on a plein de préjugés sur le dos...
Alors imaginez être née blonde ET parisienne, qu'est ce que j'en entends, et je ne sais pas si c'est par susceptibilité, mais j'ai l'ouïe fine pour ce genre de choses. Enfin comme dirait ma grand-mère, mieux vaut entendre ça que d'être sourde.

Pour Paris, je vais quand même pousser mon petit coup de gueule habituel, et promis après je vous laisse tranquille. Déjà "province" n’est PAS un terme négatif, ni injurieux, ni discriminant, il est tout simplement expliqué ainsi dans le petit Larousse : « ensemble de la France à l’exception de Paris et sa banlieue ». Provincial, d’accord, ça pouvait avoir un côté péjoratif, dit d’une certaine manière par certaines personnes, mais surtout il y a des années, maintenant les choses ont évoluées et il serait temps que les mentalités suivent.
Alors amis de province, arrêtez de vous sentir persécutés, si vous avez quelque chose contre la langue française, essayez de voir si c’est mieux dans d’autres langues, mais ne vous en prenez pas aux parisiens !
C’est vrai ça, pourquoi tant de haine, de préjugés, de clichés et de mépris ? Depuis que j’ai quitté Paris (à regret), des remarques cinglantes j’en ai entendues et je commence à en avoir ma claque. Beaucoup n’ont jamais mis les pieds à Paris, mais (ou encore mieux, parce que) ils n’aiment pas Paris. Ils n’ont jamais connu de parisien (ou ils en ont croisé un, une fois), et ils n’aiment pas les parisiens.
Pourquoi ? Nous serions une espèce de vilaine herbe prétentieuse et inculte persuadée d’être seule au monde, qu’en dehors de Paris c’est des champs, bref, du concentré de mépris. Ah.
Désolé mais nous avons les mêmes livres de géographie que vous à l’école, et les petits parisiens apprennent qu’il y a un peu partout en France d’autres villes, même de très grandes, waouh, et oui ils savent à quoi ressemble une vache, et non ils ne pensent pas que les poissons naissent rectangulaires et jaunes, chez Picard… Quand j’entends ça, je me demande de quel côté est le mépris !
Certes il y a des cons à Paris, comme il y en a partout, aussi bien en ville que dans un petit bled inconnu, mas il y a aussi un tas de gens très bien, qui ne méritent pas les regards méfiants et les grimaces style « oh ma pauvre » quand ils donnent leur origine. Merci pour eux.

Voilà, fini !
Qu'en penses-tu mon pingouin star ?

4 commentaires:

Bérénice a dit…

Youpi, youpi, énervons-nous un peu !

Premier Pingouin, brune et parisienne, pour vous servir Mademoiselle, défend de tout son coeur la cause des Parisiens (et celle des blondes aussi, en fait).

De mon côté, j'ai eu une période où je n'avouais que rarement, et encore presque honteusement, être parisienne.. tout ça pour m'épargner des remarques désagréables.

Maintenant, petit pingouin voyageur (non, pas pigeon !) que je suis est devenu grand, et a expérimenté l'effet que produit le seul nom de Paris à l'étranger...
Et bien, je suis drôlement fière d'être parisienne, et tant pis pour les remarques idiotes ! Je suis au-dessus de ça ! ('La bave du crapaud...' Ah bah si, pigeon, finalement, mais colombe, c'est plus noble :-))

Remarque: Google Reader a encore un jour de retard, c'est agaçant..

Bérénice a dit…

Edit:
- Google Reader n'a en fait que 4 heures de retard, ça s'améliore..
- Tu ne veux pas remplir un peu ton profil, miss ? Parce que ton bouquet a beau être magnifique, il ne m'apprend rien d'inédit sur toi ;-)

Ti pingu a dit…

Heureusement que l'auteur (comment on dit dans le langage féminin ?) n'est pas une belge, vivant à Paris et avec des cheveux blonds !

Sinon ce serait la cataschtroumpf.

Remarque : aucune

pépé Sam a dit…

Certes ;-)